Les instruments de la politique monétaire


La politique monétaire d'un pays est décidée par les banques centrales qui sont le plus souvent des organismes plus ou moins indépendants. Les plus connues (BCE,FED,BOJ,BOE.) sont indépendantes mais certaines sont liés directement au gouvernement comme cela est le cas en Chine. On dénombre 3 instruments de la politique monétaire utilisés par la BCE :

- Les opérations d'open market qui consistent a agir sur la masse monétaire en circulation ainsi que sur les actifs financiers

- Les facilités permanentes qui correspondent a la politique de crédit (fixation des taux d'intérets directeurs)

- Les réserves obligatoires qui visent également a contrôler la masse monétaire en circulation en limitant l'expansion du crédit.


Forex Les opérations d'Open Market :

Les opérations d'open market jouent un rôle important dans la politique monétaire pour le pilotage des taux d'intéret, la gestion de la liquidité bancaire et pour indiquer l'orientation de la politique monétaire. Les opérations d'open market sont effectuées a l'initiative de la BCE, qui choisit l'instrument a mettre en ouvre et fixe les modalités de ces opérations. Ces opérations peuvent s'effectuer par voie d'appels d'offres normaux, d'appels d'offres rapides ou de procédures bilatérales. Les opérations d'open market de l'Eurosysteme peuvent etre divisées en quatre catégories:

- les opérations principales de refinancement consistent en des opérations de cession temporaire (sous forme de mises en pension) destinées a fournir des liquidités de maniere réguliere, avec une fréquence hebdomadaire et une échéance de deux semaines. Ces opérations sont exécutées par les BCN par voie d'appels d'offres normaux et selon un calendrier prédéfini. Les opérations principales de refinancement jouent un rôle pivot dans la poursuite des objectifs assignés aux opérations d'open market de l'Eurosysteme et constituent le principal canal du refinancement du secteur financier. En effet, lorsqu'un établissement 'met en pension' des titres, il les cede temporairement a la banque centrale qui lui avance les fonds et 'prend en pension' les titres. La liquidité bancaire est ainsi accrue. Ces opérations de refinancement peuvent etre également a plus long terme, avec une fréquence mensuelle et une échéance de trois mois afin de répondre aux besoins de financement des plus petites structures.

- Les opérations de refinancement peuvent etre également fermes (c'est-a-dire définitives). Cela consiste en la vente ou l'achat de titres, en particulier des bons du trésor par la banque centrale sur le marché interbancaire. Le but est également d'intervenir sur la liquidité bancaire qui va s'accroître si la banque centrale achete des titres et de réduire si elle en vend.

- les opérations de réglage fin sont effectuées de maniere ad hoc en vue de gérer la liquidité sur le marché et d'assurer le pilotage des taux d'intéret, notamment pour atténuer l'incidence sur les taux d'intéret de fluctuations imprévues de la liquidité bancaire. Les opérations de réglage fin prennent essentiellement la forme d'opérations de cession temporaire, mais peuvent également comporter des opérations fermes, des opérations d'échange de devises et des reprises de liquidités en blanc. Les instruments et procédures utilisés dans la conduite des opérations de réglage fin sont adaptés aux types de transactions et aux objectifs spécifiques visés.

- Les opérations structurelles en émettant des certificats de dette et en ayant recours a des opérations de cession temporaire ou a des opérations fermes. Ces opérations sont effectuées lorsque la BCE souhaite ajuster la position structurelle de l'Eurosysteme visa- vis du secteur financier (sur une base réguliere ou non réguliere) sans nécessairement influer sur les taux d'intérets.

Forex Les facilités permanentes :

Les facilités permanentes permettent de fournir ou de retirer des liquidités au jour le jour, d'indiquer l'orientation générale de la politique monétaire et d'encadrer les taux du marché au jour le jour.
Elles correspondent a la politique de crédit (fixation des taux d'intérets directeur). Ces taux directeurs sont au nombre de trois :

- Le taux de refinancement qui est utilisé lors des opérations d'open market. Ce taux détermine donc le cout du crédit que les banques centrales accordent aux banques commerciales en contrepartie d'actifs éligibles. Ce cout va varier selon les montants de crédit que la banque centrale souhaite distribuer.

- La facilité de pret marginal, que les contreparties peuvent utiliser pour obtenir des banques centrales des liquidités au jour le jour contre des actifs éligibles. Le taux d'intéret de la facilité de pret marginal constitue normalement un plafond pour le taux d'intéret du marché au jour le jour. Ce taux sera uniquement utilisé en cas d'urgence car les banques commerciales y recourent uniquement si le marché interbancaire devient illiquide (ce qui a été le cas lors de la crise des subprimes). Ce taux est donc plus important que le taux de refinancement.

- La facilité de dépôt pour effectuer des dépôts au jour le jour aupres des banques centrales. Le taux d'intéret de la facilité de dépôt constitue normalement un plancher pour le taux du marché au jour le jour. Il correspond donc au taux de rémunération des dépôts des banques commerciales aupres de la banque centrale. Ce taux est donc inférieur au taux de refinancement. Il faut noter que la FED ne rémunere pas les dépôts des banques commerciales a l'instar de la BCE.

Les taux directeurs sont l'un des instruments de régulation de l'activité économiques les plus importants pour une banque centrale. Ils vont lui permettre de soutenir la croissance mais également de lutter contre l'inflation.
En effet, plus les taux directeurs seront bas, plus une banque commerciale pourra offrir a ses clients des crédits avec des taux d'intérets bas. Ainsi, l'activité économique du pays deviendra plus forte de part une augmentation des liquidités dans le circuit financier.
A l'inverse, une hausse des taux directeurs aura pour objectif de limiter la demande de liquidités des banques. Le but rechercher est alors le plus souvent de lutter contre l'inflation afin d'éviter une surchauffe de l'économie.

Il faut également noter que les taux directeurs influent directement sur la valeur d'une monnaie. En effet, plus une monnaie sera rémunéré (un taux directeur élevé), plus la demande pour cette monnaie sera importante.

Forex Les réserves obligatoires :

Les réserves obligatoires
sont des réserves de liquidité que les institutions financieres doivent déposer aupres de la banque centrale. Le systeme des réserves obligatoires a pour objet de stabiliser les taux d'intéret du marché monétaire, de créer (ou d'accentuer) un besoin structurel de refinancement et de contribuer, le cas échéant, a la maîtrise de la croissance monétaire. Le montant des réserves obligatoires a constituer par chaque établissement est déterminé en fonction d'un pourcentage d'encours des dépôts.

Par exemple, si une banque dispose de 1 milliard d'euros de dépôts et si le taux de réserve obligatoire est de 10%, la banque commerciale devra déposer 100 millions aupres de la banque centrale.

Les réserves obligatoires sont rémunérées a un taux correspondant au taux d'intéret moyen, sur la période de constitution, des opérations principales de refinancement de l'Eurosysteme, soit de 1% en 2010.
Ils en parlent sur le forum
Posté le : 21/10/14 - EURUSD : La correction du dollar US se poursuit, retour vers les 1,2980$ ?
Posté le : 21/10/14 - 3 facteurs qui pourraient faire glisser la livre sterling sur le forex
Posté le : 21/10/14 - Analyse technique forex du 21/10/2014
Posté le : 20/10/14 - Trois raisons pour une hausse de l’or
Posté le : 20/10/14 - Les raisons pour lesquelles les traders perdent leur appétit pour le risque
Posté le : 15/10/14 - Guide de trading forex : rapport sur l’emploi anglais
Posté le : 14/10/14 - Quel est le véritable rôle des banques centrales ?
Posté le : 13/10/14 - Argent-métal : une incroyable opportunité d’achat
Posté le : 13/10/14 - Que peut-on attendre de la publication de l'IPC en Europe et au Royaume-Uni ?
Posté le : 13/10/14 - EURUSD : La corrélation entre l’euro et le franc suisse à utiliser
Posté le : 13/10/14 - La volatilité du marché actions va rester forte - il est beaucoup trop tôt pour revenir à l’achat
Posté le : 07/10/14 - Métaux précieux : L’or réagit sur ses plus bas de 2013, inflexion possible sur le platine
Posté le : 07/10/14 - Zone euro : la BCE confrontée à une opposition solide côté Allemagne
Posté le : 07/10/14 - Forex : Un signal de trading sur l’euro-franc suisse (EURCHF) ?
Posté le : 07/10/14 - Analyse technique forex du 07/10/2014
Posté le : 06/10/14 - EURUSD : Une poursuite de la tendance baissière pourrait devenir difficile
Posté le : 06/10/14 - Assouplissement quantitatif : la Fed pourrait-elle passer à l’étape supérieure ?
Posté le : 06/10/14 - evue des données économiques japonaises
Posté le : 06/10/14 - USD/JPY : Le Yen est acheté avant la Banque Centrale du Japon, mardi 7 octobre
Posté le : 03/10/14 - Guide de trading forex : le rapport NFP de septembre