Les Banques Centrales


Forex BCE - Banque Centrale Européenne :

La BCE est la banque centrale de l’Union Européenne. Ella a été créée en 1998 et son siège est à Francfort en Allemagne. Actuellement, c’est Jean Claude Trichet qui est le président de la BCE, depuis 2003. La BCE est l’organe central de l’Eurosystème et du Système européen de banques centrales :
  1. - l’Eurosystème regroupe la Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales nationales (BCN) des États membres de l'Union européenne qui ont adoptés l'euro. Dans le cadre de l'Eurosystème la BCE s'est vue confier les missions autrefois dévolues aux banques centrales nationales : émission de monnaie et politique monétaire ;
  2. - le Système européen de banques centrales (SEBC) comprend la BCE et les BCN des vingt-sept États membres de l'UE, c'est-à-dire que, par rapport à l'Eurosystème, il comprend en plus les BCN des pays qui n'ont pas adoptés l'euro. Les BCN des États membres ne participant pas à la zone euro jouissent au sein du SEBC d'un statut particulier : elles sont habilitées à conduire une politique monétaire nationale autonome, mais elles ne participent pas à la prise de décisions de la politique monétaire de la zone euro ni à sa mise en œuvre.
La BCE est un organe indépendant. Elle ne reçoit aucune instruction de l’extérieur. Son capital ne peut être détenue que part les banques centrales nationales en fonction d’une clé de répartition. Cette clé est basée sur la part du PIB apporté par chaque pays au sein de l’Union Européenne, ainsi que sur l’importance de leur population. Son capital initial était d’environ 4 milliards d’euros. Les banques centrales des pays de l’Union ont également versées des réserves de changes à la BCE. Ainsi, la BCE peut intervenir sur le marché des changes en cas de nécessité.

La banque centrale européenne est composée du directoire (le président, le vice président et 4 personnalités qualifiées). Ces 6 personnes sont nommées par le conseil européen qui est l'instance la plus élevée que possède actuellement l'union européenne. C'est grâce à la nomination par le conseil européen des 6 membres du directoire que la banque centrale tire sa légitimité ainsi que sa crédibilité.

Le directoire est l'instance tactique de la banque centrale européenne, il est chargé de mettre en œuvre les décisions de politique monétaire arrêtées par le conseil des gouverneurs (gouverneurs des banques centrales nationales de la zone euro et les membres du directoire).

Le conseil des gouverneurs est lui chargé de prendre les décisions de politique monétaire. Pour prendre ces décisions de politique monétaire, il s'appuie sur 2 piliers d'analyse : un pilier d'analyse économique (grâce à des nouvelles économiques, monétaires, financières telles que le taux de change, la croissance, le taux d'endettement, le déficit budgétaire…donnant des informations sur l'évolution de l'inflation) et un pilier d'analyse monétaire avec le suivi de l'évolution des agrégats monétaires, principalement M3 (monnaie de transaction + épargne à court terme + épargne à long terme) qui est le moins informatif sur l'inflation future, cependant, cette stratégie a été efficace historiquement, notamment pour la BundesBank.

La BCE remet chaque année un rapport annuel au parlement européen, le gouverneur de la banque centrale européenne est lui auditionné par le comité économique et monétaire du parlement européen une fois par trimestre. Cependant, le parlement européen n'a aucune possibilité de sanction sur la BCE.

Les missions fondamentales relevant de l'Eurosystème consistent à :
  1. - définir et mettre en œuvre la politique monétaire de la zone euro ;
  2. - conduire la politique de change de la zone euro ;
  3. - détenir et gérer les réserves de change des États membres ;
  4. - assurer le bon fonctionnement des systèmes de paiements.
De plus, l'Eurosystème contribue à la bonne conduite des politiques menées par les autorités compétentes concernant le contrôle prudentiel des établissements de crédit et la stabilité du système financier.
Pour cela, elle dispose de divers moyens d’actions qui sont les taux directeurs. Les taux directeurs sont au nombre de trois : le taux de refinancement, le taux de rémunération des dépôts et le taux du prêt marginal. Le taux de refinancement (EONIA : European Over Night Index Average) est le principal taux, il permet de réguler l’activité économique en facilitant l’injection de liquidités sur le marché si besoin est. En effet, c’est le taux d’intérêt au jour le jour qui détermine à quel taux les banques pourront se refinancer. Il sert de référence sur le marché monétaire, ce taux étant un taux plancher. De nombreux taux sont corrélés au taux de refinancement et notamment le taux de rémunération des dépôts et le taux du prêt marginal. C’est en fait le coût de l’argent. Il régule l’investissement puisqu’ils influent sur les conditions de crédit proposées aux entreprises et aux particuliers. Si les taux sont bas, les investisseurs emprunteront en masse, le coût de l’argent étant faible. C’est un régulateur de l’économie. En temps de crise, les taux seront baissés afin de relancer l’activité économique. A l’inverse, en cas de trop forte inflation, les taux seront augmentés afin de réduire la pression inflationniste. Le taux de rémunération des dépôts est lui le taux auquel les banques seront rémunérer pour leur dépôts auprès de la banque centrale. Ces dépôts correspondent aux réserves obligatoires de la banque. Cette dernière à l’obligation de mettre en réserve une partie de ses bénéfices pour se prémunir d’une éventuelle crise. Les banques peuvent déposer librement des fonds supplémentaires pour être rémunéré. C’est généralement le cas en temps de crise, car la BCE est jugée sans risque.
Tous les seconds jeudis du mois, les gouverneurs des banques centrales nationales de la zone euro se réunissent à Francfort pour prendre les décisions de politique monétaire. La veille, tous les gouverneurs se réunissent de manière informelle.

Objectif principal : Lutte contre l’inflation en maintenant l’inflation annuelle au sein de la zone euro en dessous de 2%.

Site officiel de la BCE

Forex FED - Federal Reserve Bank :

La Fed est la banque centrale des Etats Unis. C’est une institution privée, détenues par les douze banques fédérales locales (New York, San Francisco, Chicago, Richmond, Atlanta, Boston, Dallas, Cleveland, Philadelphie, Kansas City, Saint-Louis, Minneapolis), ce qui lui assure donc une certaine indépendance vis à vis du gouvernement. Elle a été créée en 1913. La FED est sous l’autorité de son président, Ben Bernanke qui a été nommé par le président des Etats Unis. Ben Bernanke fait alors partie du comité composée du Board of Governors qui prend les décisions (conseil des gouverneurs : 7 membres nommés par le président des Etats-Unis et approuvés par le Sénat), du président de la Federal Reserve Bank de New York et de 4 autres gouverneurs de Federal Reserve Bank par alternance)  Au niveau de son financement, elle est totalement indépendante et ne reçoit aucun budget. Elle se finance par les intérêts d’obligations souveraines auxquelles elle souscrit, et des prestations qu’elle réalise pour divers banques.

Ses fonctions sont multiples. Elle décide de la politique monétaires des Etats Unis dans le but de favoriser la croissance économique du pays, ainsi que d’assurer le plein emploi et la stabilité des prix. Il lui faut donc en fonction de tous ces objectifs, déterminer la politique monétaire à adopter. La principale arme de la FED est le taux d’intérêt, taux d’intérêt au jour le jour. Plus le taux est faible, plus la création monétaire sera favorisée. La décision de la FED de faire évoluer ses taux est souvent prise lors de la publication du livre beige. Ce livre beige est un récapitulatif de l’état de l’économie américaine. Il est établit grâce aux rapports des différentes réserves fédérales locales qui compiles l’ensemble des informations économiques relatives à leur district. Ils interrogent pour cela différents experts. Le livre beige regroupe lui tous les districts. Il est publié huit fois par an, environ deux semaines avant la réunion du comité de politique monétaire. C’est lors de cette réunion que le FED décide des actions qu’elle va mener. En cas de forte pression inflationniste, la FED décidera d’augmenter ses taux afin de réduire la quantité de monnaie en circulation. On dit qu’elle resserre le robinet monétaire. A l’inverse, dans le cas d’une économie en récession, la FED baissera ses taux pour tenter de relancer l’activité économique
Deux autres réunions, l'une en début d'année et l'autre au milieu ont une grande importance. Ces 2 réunions qui durent exceptionnellement 2 jours permettent au comité de discuter le Monetary Policy Report to the Congress, c'est en fait un rapport sur la politique monétaire américaine qui est remis par le président du Board of Governors devant le Congrès américain.

La Réserve fédérale :
  1. - décide de la politique monétaire des États-Unis,
  2. - avec un double objectif de stabilité des prix,
  3. - à l'obligation de faciliter la croissance économique,
  4. - supervise le système bancaire américain,
  5. - publie des rapports, tels que le livre beige, relatifs à l'économie américaine,
  6. - agit comme prêteur de dernier ressort,
  7. - N’a aucune responsabilité quant à la valeur externe de sa devise, le dollar US.
Objectif principal : Soutien de l’activité économique américaine

Site officiel de la FED

Forex BoE - Bank of England :

La Banque d'Angleterre, désignée sous le nom de BOE (pour Bank of England), a été fondée en 1694 par William Paterson. C’est la banque centrale du Royaume Uni. Sa création a permis un fort essor commercial du pays. Après avoir été nationalisée en 1946, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, elle a repris son indépendance en 1997 tout en étant régulée par le Financial Service Authority (FSA). Cette année a d'ailleurs été marquée par un tournant majeur dans la politique monétaire du Royaume-Uni, puisqu'en reprenant son indépendance, le pays a également décidé de dire « non » à l'adoption de l'euro. La BoE a alors été renforcée dans son rôle d'établissement financier majeur. Effectivement, le Royaume-Uni ayant opté pour le maintien de sa monnaie nationale, il a pu profiter des taux faibles de l'euro pour rendre les placements en livres sterling plus intéressants mais également adopter une gestion plus flexible que la plupart des autres Banques Centrales nationales européennes.

L'actuel gouverneur de la BOE (Bank of England) est Monsieur Mervyn King, celui-ci est à la tête de la banque centrale anglaise depuis 2003.

La Banque d'Angleterre a pour rôle de promouvoir et de maintenir la stabilité monétaire et financière du Royaume-Uni, de conduire la politique de change, d'assurer la distribution des livres sterling en Angleterre et au Pays de Galles, et de jouer le rôle de « prêteur en dernier ressort » auprès des banques commerciales.
Il est important de noter que Londres est la plus grande place financière au monde pour le Forex.
La Banque d'Angleterre, se réunit une fois par mois, le 1er jeudi du mois. Sa décision concernant les taux d'intérêt est rendue publique à 13h00. Contrairement à la BCE, la BOE ne donne pas de conférence de presse après sa décision. En revanche, comme la Fed, elle publie, dans les semaines qui suivent sa réunion, le rapport détaillé des échanges qui se sont tenus entre les différents membres. Les « Minutes » de la réunion de la BOE sont ainsi particulièrement attendues par le marché des changes, qui y cherchent des indications pour les orientations à venir de la politique monétaire britannique.

Objectif principal : Soutien de l’activité économique au Royaume Uni

Site officiel de la BoE

Forex BoJ - Bank of Japan :

La Banque du Japon (BoJ pour Bank of Japan) a été créée en 1882 peu après la « Restauration du Meiji », qui avait permis de mettre en place une monnaie unique japonaise en 1871, le yen.
Devenue indépendante à partir d'avril 1998, la BoJ a pour missions principales d'établir la politique monétaire du pays, de gérer l'émission des billets de banque, d'assurer la stabilité financière du Japon, de publier des rapports économiques et de participer à l'équilibre des échanges internationaux.
Le Gouverneur de la BoJ est désigné sous le nom de sosai en japonais. Depuis le 20 mars 2008, c'est Masaaki Shirakawai qui occupe ce poste pour un mandat de cinq ans.

Objectif principaux : Faire disparaitre totalement la déflation et soutien de l’activité économique au Japon

Site officiel de la BoJ
Ils en parlent sur le forum
Posté le : 29/07/16 - Le Gold Standard plus d’actualité que jamais – partie 2
Posté le : 28/07/16 - FOMC : que faut-il retenir du communiqué "dovish" faisant consolider le Dollar US ?
Posté le : 28/07/16 - Retour sur la déclaration de juillet du FOMC
Posté le : 28/07/16 - Analyse technique Forex du 28/07/2016
Posté le : 27/07/16 - Les Suisses veulent-ils le cashless ?
Posté le : 27/07/16 - La financiarisation et la collectivisation de votre épargne avant sa destruction
Posté le : 26/07/16 - Le retour du “Gold Bull”
Posté le : 25/07/16 - Bourse - une semaine fondamentale de premier rang à mi-parcours estival
Posté le : 25/07/16 - Les crédits faciles renforcent les pouvoirs des multinationales
Posté le : 25/07/16 - Qui contrôle vraiment la Banque centrale européenne ?
Posté le : 25/07/16 - Pourquoi est-il important de garder un œil sur la sortie de l’IPC australien
Posté le : 25/07/16 - Dette souveraine : L’Allemagne va-t-elle désintégrer le “créditisme” ?
Posté le : 22/07/16 - Programme des annonces économiques de la semaine du 25 au 29 juillet 2016
Posté le : 22/07/16 - Le dollar falsifié creuse les inégalités
Posté le : 22/07/16 - Les taux zéro délabrent notre économie
Posté le : 22/07/16 - Pas de mauvaise nouvelle, bonne nouvelle
Posté le : 22/07/16 - 3 000 milliards d’euros pour presque rien
Posté le : 21/07/16 - 45 ans d’argent falsifié et 300 000 milliards de dollars de dettes
Posté le : 21/07/16 - 3 raisons pour voir le Gold à 2 300 dollars en juin 2016
Posté le : 20/07/16 - Compte-rendu de la réunion de la RBA du mois de juillet