L’évaluation de votre stratégie de trading est un élément essentiel pour réussir sur le long terme sur le Forex. Une fois votre stratégie de trading trouvée, il vous faut par la suite la tester sur un échantillon de trades conséquents. Il n’y a pas de durée précise pour tester correctement une stratégie, tout dépendra de votre style de trading (si vous êtes scalpeur ou swing trader). En faisant coder votre stratégie (cf expert advisor), l’avantage est que vous pouvez tester votre stratégie sur le long terme grâce aux backtests disponibles sur les plateformes de trading. Dans le cas contraire, il vous faudra la tester par vous-même en passant manuellement les ordres sur un compte démo ou sur un petit compte réel (si vous souhaitez un peu d’enjeu). Testez par vous-même reste la meilleure solution. En effet, vous serez en condition réel et pourrez dans certains cas précis, faire évoluer votre stratégie en fonction de votre expérience. Nous ne le répétons jamais assez sur le forum, réussir sur le Forex (surtout pour en vivre) demande beaucoup de travail.

Pour évaluer votre stratégie, certains outils sont indispensables afin de recueillir les informations nécessaires à l’évaluation de votre stratégie. Pour cela, vous pouvez utiliser notre logiciel de trading (développé par Cehraphaim – Membre de notre forum) qui regroupe toutes les fonctionnalités utiles. Ce logiciel est mis à disposition généreusement par son créateur. Voyons maintenant les différents critères vous permettant de juger de la pertinence de votre stratégie de trading.

 

Ratio Gain moyen / Perte moyenne :

Ce calcul vous permet de déterminer votre ratio rendement / risque. Autrement dit, il vous indique si votre espérance de gain moyenne est supérieure ou non à votre risque (écart au stop loss). Un ratio en dessous de 1 est bien évidemment à bannir. Un ratio de 1 signifie que vous serez à coup nul avec 50% de trades gagnants.  Plus votre ratio sera élevé, plus votre stratégie supportera un nombre de trades perdants élevé.

Avec un ratio de 2 par exemple, il vous suffit de gagner 1/3 pour que votre stratégie soit à coup nul étant donné que votre espérance de gain est deux fois plus grande que votre risque. Afin de pousser l’analyse de votre stratégie, il vous faut effectuer cette opération pour chaque parité de devises. Ainsi, vous pourrez supprimer de votre stratégie les parités les moins rentables ou qui ne sont pas en adéquation avec votre ratio moyen du rendement/risque. Dans l’idéal, votre ratio doit être au moins de 2.

 

Le Drawdown :

Le drawdown représente la chute maximale historique enregistré sur votre compte de trading sur une période donnée (jour, semaine, mois, année). Il correspond à l’écart entre le plus haut et le plus bas de votre compte. Le drawdown est indiqué en valeur et/ou en pourcentage. Cela représente donc la volatilité de votre compte. Plus votre drawdown est élevé, plus votre stratégie de trading est risquée. S’il est trop élevé, il vous faudra réduire la taille de vos positions qui ne sont pas adaptées par rapport au montant de votre portefeuille. C’est donc que votre levier est trop important. Un drawdown élevé ne veut pas forcement dire que votre compte à été en perte. Par exemple, vous traitez avec 1000 € et quelques mois plus tard, votre compte est à 1500€. A la suite d’une mauvaise série, votre compte retombe à 1200€. Votre drawdown est donc de 20% ((1500-1200)/1500) ce qui représente en valeur 300€.

Ce drawdown doit être rapporté à la performance de votre portefeuille. La encore, il y a une notion de rentabilité par rapport au risque pris. Il n’y a pas de drawdown parfait, tout dépendra du profil de l’investisseur et de son aversion au risque. Toutefois, le drawdown ne doit pas être supérieur à la performance de votre portefeuille. Si c’est le cas, alors changé tout de suite de stratégie.

Prenons plusieurs exemples. Votre stratégie vous a permis de réaliser une performance de 50% sur un an. Sur la même période, le drawdown est de 25%. Cela signifie que vous risquez 1 pour gagner 2.

Sur une autre stratégie, vous réalisez seulement 15% de performance mais le drawdown est de 5%. Bien que la performance de cette stratégie soit inférieure à la première, d’un point de vue mathématique elle est beaucoup plus performante. En effet, vous risquez 1 pour gagner 3.

 

Ratio de Sharpe :

Le ratio de sharpe mesure la rentabilité du risque supplémentaire pris par rapport à un actif dit « sans risque ». Sans parler d’actif sans risque (cela n’existe pas, il y a toujours un risque – cf obligations d’état), on parle de benchmark. On va donc comparer la rentabilité de sa stratégie par rapport à un indice de référence en intégrant la notion du risque supplémentaire. Vous pouvez par exemple comparer votre stratégie à l’indice CAC40. Avoir une performance supérieure au CAC40 ne signifie pas pour autant que votre stratégie est bonne. En effet, le risque marginal de votre stratégie de trading est à prendre en compte.

La formule du ratio de Sharpe est la suivante S = (R – r) / E :  où R est le taux de rendement du portefeuille considéré, r étant le référentiel de comparaison choisi (en général le taux de placement sans risque), et E l’écart-type du taux de rendement du portefeuille considéré.

Un ratio supérieur à 1 signifie que la sur-performance de votre portefeuille par rapport au placement sans risque ne se fait pas au prix d’un risque trop élevé. Plus le ratio est éleve, plus le portefeuille est bon.

Un ratio inférieur à 1 signifie que le portefeuille sous performe le placement sans risque. Vous ne devez pas investir.

Un ratio compris entre 0 et 1 signifie que l’excédent de rendement par rapport au taux sans risque est plus faible que le risque pris.

Pour calculer le ratio de Sharpe, vous devez calculer l’écart type de votre portefeuille. L’écart type est lui une mesure de la volatilité et correspond à la racine carré de la moyenne au carré des ecarts à la moyenne sur une période donnée (ou racine carré de la variance). Prenons un exemple concret. Sur les 3 premiers mois de l’année, le CAC40 affiche 10% de performance. Admettons que votre portefeuille 1 affiche les performances mensuelles suivantes pour un performance sur la période de 12% :

– Janvier : 10%

– Février : 5%

– Mars : – 3 %

La moyenne de la serie est de (10+5-3)/3 = 4%

La variance du portefeuille est de : ((10-4)² + (5-4)² + (-3-4)²) / 3 = 28.66%

L’écart type est donc égal à : V(28.66%)= 0.5353

Le ratio de Sharpe de la stratégie est donc : (0.12/0.10) / 0.5353 = 2.24

La rentabilité de votre stratégie est donc bonne par rapport au risque supplémentaire pris.

Prenons un autre exemple de poretefeuille (2) avec cette fois ci les performances mensuelles suivantes pour un performance sur la période de 30% :

– Janvier : 20%

– Février : -15%

– Mars : 25 %

La moyenne de la serie est de (20-15+25)/3 = 10%

La variance du portefeuille est de : ((20-10)² + (-15-10)² + (25-10)²) / 3 = 316.66%

L’écart type est donc égal à : V(316.66%)= 1.7794

Le ratio de Sharpe de la stratégie est donc : (0.30/0.10) / 1.7794 = 1.68

La rentabilité de votre stratégie est donc bonne par rapport au risque supplémentaire pris.

Prenons un autre exemple de poretefeuille (3) avec cette fois ci les performances mensuelles suivantes pour un performance sur la période de 12% :

– Janvier : 20%

– Février : -7%

– Mars : -1 %

La moyenne de la serie est de (20-7-1)/3 = 4%

La variance du portefeuille est de : ((20-10)² + (-7-10)² + (-1-10)²) / 3 = 170%

L’écart type est donc égal à : V(170%)= 1.3038

Le ratio de Sharpe de la stratégie est donc : (0.12/0.10) / 1.3038 = 0.92

La rentabilité de votre stratégie n’est donc pas bonne par rapport au risque supplémentaire pris.

Le portefeuille 1 et 3 ont des performances identiques. Ils surperforment tous les deux la performance du CAC40 mais le portefeuille 3 le fait au prix d’un risque trop important. Le portefeuille 1 est donc meilleur que le portefeuille 2.

Le portefeuille 2 à lui une performance bien supérieur au portefeuille 1. Pourtant, le portefeuille 1 est meilleur que le portefeuille 2. En effet, la surperformance du portefeuille 2 se fait en contrepartie d’un risque beaucoup plus important.

 

En savoir plus sur le forex:

Evaluer sa stratégie de Trading sur le Forex
Noté cette article