Aucune commission sur les transactions :

Contrairement aux brokers sur les marchés boursiers, les brokers Forex ne prennent aucune commission (sauf exception). Comment se rémunèrent t-ils alors me direz vous ? Et bien ils se rémunèrent uniquement grâce au spread au contraire des brokers actions qui vous factureront en plus des frais de transaction, des droits de garde ou de tenue de compte. Selon votre broker, ce spread évoluera. C’est à vous de choisir le broker qui vous plait. Notre section « brokers Forex » vous donnera tous les renseignements nécessaires. Certains brokers forex peuvent toutefois appliquer des commissions sur volume de transaction (les brokers ECN).

 

Achetez / Vendez, peu importe le sens :

cela vous est t-il arrivé de vouloir shorter (vendre à découvert) une action au comptant et de ne pas pouvoir le faire ? Oui sûrement car en bourse, le seul moyen de le faire est de passer par le SRD (Service de Reglement Différé). Comme vous avez du déjà le remarquer, toutes les actions ne sont pas éligibles au SRD. Certaines actions sont donc impossibles à shorter. Avec le Forex, peu importe votre sens, la paire choisie,  tout vous est possible d’un simple clic. C’est à vous de décider de votre stratégie de trading et non le marché qui vous impose ses lois ! Sur le Forex, lorsque vous traitez sur une paire de devises, vous vendez une devise et vous achetez l’autre.

Le marché n’est pas influencé :

En bourse, lorsque qu’un fond, une entreprise ou un gros actionnaire vend ses parts, le titre chute car ils ont un impact fort sur le marché. Cela est aussi vrai dans le sens de l’achat. Sur le Forex, cet impact disparait. Vous dire qu’il disparait totalement serait vous mentir mais il est très limité. En effet, la liquidité est telle que les fonds ou autres acteurs importants ne peuvent pas influencer sensiblement le cours d’une paire de devise à eux seul. L’exception concernent les banques centrales qui elles en revanche en sont capables.

Des analyses non faussées :

De nombreux analystes travaillent pour les banques. Or, ces banques ont pour clients les entreprises que leurs analystes sont chargés de noter. Vous comprendrez donc qu’il y a un lien très fort entre les deux. L’entreprise fait pression sur la banque pour obtenir une bonne notation sous peine de quoi elle change de banque. La banque elle ne veut pas perdre son client, alors elle fait pression sur son analyste pour que celui-ci accorde une bonne notation à l’entreprise. Une analyse faussée est alors publiée et ne vous y trompez pas, cela arrive régulièrement même si c’est interdit. Sur le Forex, cela n’existe pas, les analystes se contentent juste d’analyser le marché, ils n’ont aucun intérêt à fausser leurs analyses.

Un choix de trade plus facile :

Sur les marchés boursiers, je ne saurais vous dire quel est le nombre exact de titres différents mais il est très grand. Pour vous, c’est donc une multitude de possibilités d’investissements, et il est donc difficile de faire un choix. Sur le Forex, il n’y a que 8 paires de devises majeures. D’autres paires sont traitables mais il est pour vous plus simple de surveiller le marché dans sa globalilté.

Un marché de tendance :

Il faut savoir que le marché des changes est un marché propice aux tendances marquées. Sauf circonstances exceptionnelles comme c’est le cas lors des crises, il est rare de voir une paire resté longuement au sein d’un range. Les opportunités de gain sont donc plus importantes.

Un important effet de levier :

Les brokers Forex mettent à votre disposition un effet de levier qu’il est possible d’utiliser ou non, allant de 1 à 30. Sur chaque transaction, il vous est donc possible de choisir votre effet de levier, tout cela en appliquant la méthode du money management !

Une liquidité importante :

Sur le Forex, il se traite quotidiennement environ 4000 milliards de dollars ce qui vous assure donc une liquidité importante quelque soit la paire que vous souhaitez traiter. Par ailleurs, étant donné que votre contrepartie est votre broker, il vous sera toujours possible de traiter sur les paires qu’il propose. C’est cette liquidité qui permet aux brokers de proposer des spreads étroits.

Un marché ouvert 24/24H :

Le Forex est un marché qui ne ferme jamais, excepté le weekend mais ce n’est pas le marché qui ferme, c’est votre broker qui tout simplement vous interdit de traiter. Votre broker vous offre la possibilité de traiter de dimanche 23h à vendredi 22h. Vous pouvez alors traiter à n’importe quelle heure de la journée, en revenant du bureau par exemple, ce qui est impossible sur les marchés actions. De plus, cela vous permet d’éviter les gaps d’ouvertures qui sont très courants sur les marchés actions et qui peuvent s’avérer très néfastes pour votre portefeuille.

Une information accessible :

Contrairement aux marchés actions, toutes les informations communiquées sont immédiatement disponibles grâce à votre broker ou aux sites internet spécialisés. Vous n’avez donc pas besoin d’un abonnement reuters ou bloomberg pour suivre les annonces économiques comme cela est le cas sur les marchés boursiers.

 

Plus d’informations:

Les aventages de Trader le Forex
Noté cette article