Présentation de la volatilité :

La volatilité permet de mesurer le risque. Le risque est lui une suite de distribution des cours qui se mesure par l’écart type. L’écart type est une moyenne des écarts a la moyenne et c’est ce que l’on appelle volatilité. En d’autres terme, elle mesure l’amplitude de fluctuation des cours (plus haut – plus bas sur une période donnée). Plus la volatilité est importante, plus le risque sera important. En contrepartie, il sera plus rapide de réaliser un gain ce qui peut attirer de nombreux investisseurs. Le choix des parités traitées se fera donc en fonction de votre profil.

La volatilité tend à donner plus d’importance aux écarts importants. Elle indique en fait un niveau de risque mais cette mesure du risque n’est pas totalement efficiente.

En effet, on ne connait pas le profil des écarts a la moyenne. Les écarts peuvent être réguliers ou très irréguliers. Par exemple si l’on dit que l’EUR/USD varie en moyenne de 300 pips par jour, cela peut cacher que le cours certains jours varie de 600 pips et d’autres de 0 pip. La volatilité est donc a prendre avec un certain recul.

Autre critique que l’on peut faire, la volatilité ne renseigne pas sur les queues de distribution. Ce sont des événements qui ont une influence très faible sur la moyenne car ils sont très rares. L’EUR/USD qui a une volatilité de 1000 pips sur la journée est par exemple un événement rare. Du fait de nombre de distribution pris dans le calcul de la volatilité, la variation de 1000 pips qui est un événement exceptionnel n’a que très peu d’influence. Pourtant, le risque est bien présent.

 

Volatilité journalière moyenne en nombre de pips :

Maintenant que vous êtes prévenu des risques du à l’utilisation de la volatilité, je peux vous présenter ce pourquoi vous êtes sans doute venu, quelle est la parité la plus volatile en pips. Cette volatilité sur le Forex montre l’amplitude des mouvements sur chaque parité. Mais attention, une forte volatilité ne signifie pas forcement que le cours de la parité a varié fortement. L’étude suivante a été réalisée sur l’ensemble de l’année 2008 et montre la volatilité des différentes paires de devises en nombre de pips sur une journée de trading :

Voir aussi : Etude de volatilité – Palmarès des paires (2006 à 2013)

Attention tout de même de ne pas oublier qu’une variation de 100 pips sur le NZD/USD n’a pas le même équivalent qu’une variation de 100 pips sur l’EUR/USD. Je parle bien sur de la variation de la valeur du dollar. NZD/USD cote par exemple 0.6425 alors que l’EUR/USD cote lui 1.4065, un gain de 100 pips sur le NZD/USD a donc plus d’importance en terme de valeur du dollar que 100 pips sur l’EUR/USD.

 

Volatilité journalière moyenne en pourcentage :

Voici maintenant un tableau présentant la volatilité journalière moyenne en 2008, en pourcentage cette fois.

Voir aussi : Etude de volatilité Forex

Comme vous pouvez le constater, ce sont les parités avec le Yen qui sont les plus volatiles. Les scalpeurs choisiront davantage ces parités afin de realiser des gains rapides. Le risque lui sera bien évidemment plus grand. A l’inverse, les parités avec l’euro sont les moins volatiles et ces parités seront donc plus faciles à traiter pour un invetisseur jouant la tendance.

Ces données sont également un moyen de comparer les brokers entre eux. En effet, les parités les plus volatiles auront un spread supérieur aux autres. Outre une liquidité moindre, c’est ainsi que l’on peut expliquer la grande différence de spread entre l’EUR/USD (2 pips) et le GBP/JPY (6 pips). Un scalpeur devra donc faire particulièrement attention aux parités qu’il va traiter afin qu’une importante volatilité ne soit pas pénalisé par des couts de transaction trop importants (Le scalpeur faisant de nombreux aller retour). En revanche, un trader jouant les tendances pourra lui se permettre de traiter sur un panel de devises beaucoup plus important.

 

Volatilité sur le Forex – Comparaison avec les autres Marchés :

La volatilité des différentes parités du Forex nous amène à comparer cette volatilité avec celle des autres marchés. On entend souvent dire à (à tord) que le Forex est un marché très volatil et que par conséquent c’est un marché risqué. Le tableau suivant réprésentant les différentes volatilités des principaux marché en 2008 va vous prouver le contraire :

comparaison de volatilite entre les marches financiers

Comme vous pouvez le constater, le Forex est le marché le moins volatile. Sa volatilité est à peu près égale à la volatilité des bons du tresor américain. Ensuite, on retrouve les grands indices boursiers mondiaux, qui ont tout de même une volatilité 2 fois supérieure à celle du Forex. Ensuite viens l’or. Tout le monde dit que l’or est une valeur refuge, certes, mais il faut pour cela jouer le tendance et le plus ou moins long terme. Sur le court terme, pour day traders, c’est une tout autre histoire!

Enfin, on retrouve les grandes capitalisations telle que Total ou Danone pour terminé par le marché des matières premières que est l’un des marché les plus volatile du monde. Seule les petites et moyennes capitalisations sont plus volatiles avec une volatilité oscillant entre 5 et 10% en moyenne durant l’année 2008.

Vous pourrez donc maintenant faire taire les détracteurs du Forex car n’est pas un marché dangereux. C’est l’utilisation abusive de l’effet de levier disponible qui a donné cette réputation au Forex. En bourse on retrouve les même travers avec les options et les effets de levier utilisés…

 

Variation journalière moyenne en pourcentage :

Voici une autre étude réalisée qui vient en complément de l’étude sur la volatilité. L’étude a été réalisée sur l’ensemble de l’année 2008 également. Elle fait apparaître la variation journalière moyenne en pourcentage des principales paires de devise :

On remarque que les parités concernant le Yen sont celles qui ont les plus grosses variations. Quand à celles qui varient le moins, ce sont surtout les parités concernant la livre sterling. C’est d’ailleurs a ma grande surprise que j’ai trouvé le GBP/USD en queue de peloton alors que celle ci fait partie des plus volatile. Enfin, on constate également que les journées avec les plus grosses variations sont le Mardi et le Jeudi. Mais la, pas de surprise, étant donné que ce sont les journées ou les nouvelles macroéconomiques les plus importantes sont dévoilées. Pour le reste, je vous laisse tirer vos propres conclusions.

 

Volatilité journalière moyenne de la parité EUR/USD :

Je sais que tout le monde aime ca alors une petite dernière pour la route. Voici maintenant une étude sur la volatilité journalière moyenne de 1998 a 2008 de l’EUR/USD:

Cette étude a été réalisée pour faire apparaître un point essentiel : l’importance du fondamentale. En effet, on remarque que les années avec les plus grosses variations sont celles en période de crise économique. 2000 avec la crise de l’internet, 2008 avec la crise des subprimes sont autant d’éléments qui rendent beaucoup plus volatile le marché des changes. Durant ces périodes, les investisseurs sont dans le flou et sur réagissent à la moindre information économique qui leur est donnée. C’est toujours le cas actuellement, les investisseurs se posent beaucoup de question sur l’état des différentes économies ce qui rend le marché plus volatile. On pourrait conclure avec ceci : L’incertitude au service de la volatilité.

Plus d’informations sur le forex

 

Etudes de volatilité sur le Forex
Noté cette article