Bien choisir son Broker Forex :

Le choix de votre broker forex est un élément très important. Choisir un mauvais broker peut vous empêcher d’appliquer correctement votre stratégie de Trading, vous faire perdre un trade ou pire, vous faire perdre tout votre argent si votre broker fait faillite.

C’est pourquoi, avant même de regarder toutes les caractéristiques du broker, faites un truc très simple : aller sur le site du broker. Cela paraît étrange mais le plus souvent, cela permet de voir le professionnalisme du broker. Si le site est clair, bien présenté, c’est souvent un gage de confiance.

Le site doit également être disponible dans votre langue maternelle. En cas de problèmes avec le broker, il est important de pouvoir communiquer facilement.

Ensuite, il est conseillé d’aller sur les forums et de lire l’avis des autres internautes qui ont déjà testé le broker et sa plateforme afin d’avoir un avis sur la réputation du broker. La taille du broker est également importante. Vérifiez le nombre de clients enregistrés chez le broker.  Ainsi, vous pouvez savoir si c’est un broker de confiance.

Par la suite, vous pouvez porter attention aux caractéristiques qu’il propose. Je vais essayer de vous faire un inventaire des éléments importants :

1. La nature du broker : Nous l’avons vu précdemment, ils existent différentes catégories de brokers forex (ECN, STP, MM). Selon vos préférences et les avantages et inconvénients de chaque type, choisissez un broker adapté à votre style de trading. Si vous faites du scalping, eviter de choisir un MM. En revanche, si vous traitez les annonces économiques, un MM est plus adapté….

2. La plateforme de trading : il est très important de choisir une plateforme sur laquelle vous êtes à l’aise. Après, chacun à ses préférences mais elle doit répondre à plusieurs critères.

Dans un premier temps, regardez si la plateforme est intuitive. Vous devez facilement comprendre comment passer un ordre, pouvoir gérer vos graphiques facilement. Il faut également que la gestion de vos trades en cours et de vos historiques de trade soit claire.

Toutefois, la facilité d’utilisation ne doit pas être le seul critère. La plateforme doit également permettre de nombreux réglages pour le comfort d’utilisation mais également pour paramétrer vos divers outils de trading. Actuellement, c’est la plateforme Metatrader 4 qui est la la plus connue et utilisée par les traders, du fait que tout est paramétrable. La plateforme est également très puissante pour la programmation. Vous l’aurez compris, il faut essayer la plateforme en démo avant de s’inscrire. L’important est de se sentir à l’aise lorsque vous traiter.

3. Monnaie de base du compte : Selon les brokers, l’Euro n’est pas proposé en temps que devise de base de votre compte de trading. Certains brokers (c’est assez rare) ne proposent par exemple que l’USD. Acceptez-vous de voir la balance de votre compte dans une devise étrangère ?

4. Déposit minimum : C’est votre compte en banque qui répondra pour vous. Si vous souhaitez trader avec des sommes importantes, tout vous est ouvert mais si vous disposez de peu d’argent, alors il vous faudra trouver un broker qui accepte un faible déposit. Attention, même si certains brokers vous offre la possibilité d’ouvrir à compte à partir de 100 EUR par exemple,  il faudra aussi regarder le montant de transaction minimum à travers la taille minimal de position. Si la taille minimal de transaction est de 0.1 lot soit 10 000 unités et que vous souhaitez ouvrir un compte avec 100 euros, alors trouver un autre broker. La taille minimal de transaction ne doit pas vous imposé l’utilisation d’un effet de levier trop important. Il existe des brokers proposant des mini lots (1000 unités).

5. Bonus : La quasi-totalité des bonus offerts par les brokers sont du free margin. Cela représente le plus souvent un pourcentage de votre dépôt (par exemple 30%). Cela ne signifie pas que si vous déposez 1000 euros, vous gagné 300 euros. Les 300 euros supplémentaire sont ajoutés au solde de votre compte mais vous ne pouvez pas les retirer tout de suite. Il vous permet juste de traiter avec des montants de positions plus importants ou tout simplement de continuer à traiter plus longtemps. Vous pouvez en revanche retirer le montant de ce bonus si vous traiter un certain montant de position cumulé chez votre broker. Par exemple, à chaque lot traité, le broker vous permettra de disposer librement de 10 euros de votre bonus. Le bonus d’ouverture de compte ne doit toutefois pas être le principal critère de choix de votre broker.

Tribuforex est en discussion permanente avec les brokers afin de vous obtenir des bonus spéciaux que vous ne trouverez nulle par ailleurs. (Voir les bonus spéciaux Tribuforex)

6. Levier max : De nombreuses personnes sont attirées sur le Forex du fait de l’important l’effet de levier disponible et paramétrable à souhait. L’effet de levier mis à votre disposition est en effet très important et varie selon le broker. Un effet de levier de 1:100 signifie que vous pouvez traiter jusqu’à 100 fois la somme sur votre compte. Ainsi 100 euros vous donne accès à des positions de 10 000 euros. Mais attention !!! Certes vous pouvez gagner beaucoup d’argent mais vous pouvez aussi en perdre (voir même raser votre compte de trading). N’utilisez jamais un levier trop élevé par rapport au solde de votre compte sinon quelques secondes peuvent suffire pour vous faire perdre tout votre capital. Tous les brokers proposent à leurs clients au moins un effet de levier de 1:100. C’est bien plus que suffisant. L’effet de levier ne doit normalement pas rentrer en compte dans le choix de votre broker.

7. Frais : Il y a deux types de frais, ceux sur les retraits et ceux sur les transactions. La plupart des brokers ne font pas payer de frais sur les retraits. Certains en revanche font payer des frais de transactions. C’est le cas de certains brokers avec des spreads variables. Leurs spreads sont souvent plus petits mais il peut y avoir des commissions fixes sur volume de transaction (cf brokers ECN ou STP). Si l’on cumule toutes ces commissions, le spread réel est donc plus important que celui affiché. Vous devez donc vérifier auprès du broker toutes les commissions sur transaction.

8. Le nombre de produits traitables : Si vous souhaitez traiter uniquement sur les paires majeures, alors vous n’aurez aucun problème, tous les brokers les proposent. En revanche, pour les paires plus exotiques, il vous faudra vérifier auprès du broker si elles sont traitables. Le spread sera évidement plus important que sur les paires majeures.  D’autre part, certains brokers vous offrent la possibilité de traiter sur les matières premières, les CFDs ou encore les indices. Selon les marchés que vous traitez et vos choix d’investissements, vous devez donc vérifier ce paramètre auprès du broker pour ne pas être limité dans votre trading.

9. Spreads : Les brokers vous proposent deux types de spreads, fixes et variables. Les spreads fixes comme leur nom l’indique n’évoluent pas et sont garantis par le broker dans toutes les conditions du marché. En effet, lors de l’annonce d’une nouvelle économique, le marché gagne en volatilité et les spreads sont plus importants. Grâce aux spreads fixes, le problème ne se pose pas. La contrepartie est que le plus souvent les spreads fixes sont plus élevés que les spreads variables. Les brokers fonctionnant avec des spreads variables proposent des spreads très petits dans des conditions normales de marché mais qui peuvent devenir très très grand dans certains cas (annonces économiques, période de volatilité..). A vous de faire votre choix.

10. Support technique : Tous ne le proposent pas, mais une aide en ligne peut s’avérer très utile en cas de problème. Chez certains brokers, cette aide ne sera disponible que sur leur site internet par l’intermédiaire d’un chat. D’autres vont disposer également d’un standard téléphonique. Il est très important de pouvoir contacter son broker à tout moment. Choisissez donc un broker qui dispose d’un support technique complet (chat + téléphone). Les brokers vous proposeront également la possibilité de pouvoir passer vos ordres par téléphone.

11. Trailing stop : Les trailing stop peuvent s’avérer très utiles. Ils permettent de ne pas être tout le temps devant son écran à surveiller son trade. Certains traders sont fans de ce type de trading et vous devez alors vous assurer que votre broker propose cette option. Si vous souhaitez avoir plus de détails sur les trailing stop, cliquez sur le lien.

12. Mode de paiement : Tous les brokers proposent le virement bancaire. Certains pouvent également vous proposer de payer par chèque, paypal ou carte de crédit. Le fait de pouvoir déposer les fonds par carte de crédit peut être un élément important.

13. Garanties bancaires : Si vous voulez que vos fonds soit sécurisés, optez pour un broker régulé par la FSA ou l’AMF. Demandez à votre broker les garanties qu’il vous offre pour sécuriser votre capital en cas de faillite. Chez certains brokers, vous ne récupérez rien alors que chez d’autres (mieux régulé), votre capital sera garanti à hauteur de 100 000 euros.

14. Rapidité d’exécution / Slippage / Recotations : Certains brokers proposent des spreads très attractifs mais cela ne doit pas être votre unique critère de décision. En effet, la rapidité d’exécution des ordres peut être très lente et vous pouvez constater de nombreuses recotations au moment ou vous passez vos ordres. Si c’est le cas, vous ne serez pas exécuté au prix demandé dans la plupart des cas. Optez pour un broker avec une bonne qualité d’éxécution des ordres. Pour cela, ouvrez un compte démo chez le broker et voyez si l’éxécution de vos ordres se passe sans problème. Vous pouvez également consulter les différents avis sur le net.

Maintenant que tout est dit, je vous invite à consulter notre tableau comparatif des meilleurs brokers forex.

Tribuforex vous permet également de comparer directement les Brokers

 

Plus d’informations sur le forex:

Comment choisir son Broker Forex?
Noté cette article