Pour traiter sur le Forex, vous devez ouvrir un compte chez un broker Forex. Avant de vous renseigner sur les caractéristiques principales de chaque broker, vous devez choisir le type de broker que vous souhaitez. Les brokers se différencie selon leur business model. Il existe trois grands types d’acteurs sur le Forex :

  • Les ECN (Electronic Communications Network)
  • Les STP (Straight Through Processing)
  • Les MM (Market Makers)

Ces brokers peuvent toutefois être regroupés en deux catégories : Les “Brokers Dealing Desk” (Market Makers) et les “Brokers No Dealing Desk” (ECN et STP).

Les brokers ECN :

Les ECN (electronic communication network) sont des places de marchés. Toutes les opérations sont exécutées directement sur le marché interbancaire. Ce sont des brokers ‘no dealing desk’. Ainsi, au même titre que sur Euronext pour le marché action, le carnet d’ordres est affiché. Les participants (les banques, les market maker et les traders) sont donc contrepartie face aux autres participants car comme vous le savez pour acheter, il faut un vendeur en face. Les ECN font matcher les ordres de leurs différents clients. Vous vous posez sûrement la même question que je me suis posé au départ, comment font-ils si un ordre ne trouve pas de contrepartie ? C’est très simple, le broker fait appel à des fournisseurs de liquidités (liquidity provider ou LP). Ces fournisseurs de liquidités sont des banques qui permettent aux clients du broker d’avoir une liquidité importante et d’obtenir des spreads serrés en condition normal de marché. Les spreads des ECN sont donc toujours variables et souvent très compétitifs. En effet, les brokers ECN ne se rémunèrent pas sur le spread mais sur une commission sur volume de transaction (entre 10 et 20$ par million traité). Les spreads proposés par le broker sont donc très compétitifs. Les prix sont affichés en temps réel et reflètent donc les cotations du marché interbancaire. Cela permet une totale transparence du marché en donnant accès à l’information à l’ensemble des participants. Chaque liquidity provider (fournisseur de liquidité) affiche en permanence ses prix et peut taper dans la liquidité affichée. L’inconvénient de ce type de fonctionnement est que durant les périodes à forte volatilité (annonces économiques importantes…), le spread grandit fortement. Le spread peut atteindre 10 pips parfois sur l’EUR/USD si une annonce majeure est faite.

ECNont longtemps été réservé aux institutionnels mais certains brokers proposent aujourd’hui ce service aux particuliers. Dans ce dernier cas, les ECN jouent eux même le rôle de fournisseurs de liquidités, le broker étant le plus souvent une banque.

Le principal avantage de ce type de fonctionnement est que le broker ne joue jamais contre le client. Le broker ECN se contente de couvrir fidèlement vos positions sur le marché interbancaire. Vous pouvez également décider de placer un ordre entre le prix offert et le prix demandé. Si un broker ne permet pas ce type d’opération, ce n’est pas un vrai ECN mais un market maker. Beaucoup de brokers communique aujourd’hui sur cette appélation ECN pour faire gage de leur sérieux et attirer de nouveaux clients. Avec un simple ordre, vous pouvez le vérifier.

Les brokers STP (Straight Through Processing) – Purs brokers

Les purs brokers (STP) fonctionnent à peu près de la même manière que les brokers ECN à la seule différence que la liquidité proposée à leurs clients est assurée dans tous les cas par un fournisseur de liquidités. Ils ne font pas matcher les ordres de leurs clients ce qui permet d’avoir des délais d’éxéctuions réduits par rapport aux ECN mais également une plus grande stabilité de leurs spreads. Les purs brokers sont donc de simple intermédiaire entre ses clients et la banque. Les prix sont donc ceux affichés par la banque sur le marché interbancaire. Le pur broker se rémunère sur le volume de transaction réalisé par ses clients (10 à 20$ par millions traités par exemple) ou sur le spread. Il pratique alors le markup (ex : ajout d’un pips au best offer et retrait d’un pip au best bid de ses liquidity providers – Le broker STP gagne alors un pip sur chaque transaction).

Les purs brokers ne prennent pas de positions contre vous étant donné qu’ils sont “autohedgés” par leur liquidity provider. Même si au contraire des ECN, votre anonymat n’est pas gardé au moment de la passation d’ordre, le scalping est autorisé car le broker se couvre automatiquement sur le marché interbancaire sur l’ensemble des positions prises par ses clients.

Outre une liquidité plus importante, les purs brokers proposent des avantages par rapport aux ECN notamment dans la relation client et les services apportés. Vous aurez fréquemment une gamme d’outils supérieure, des conseils, analyses, signaux, abonnements à des systèmes de trading, comptes gérés…

Les Market Makers :

Les market makers sont des brokers “Dealing Desk”, c’est à dire qu’il ne transmet pas les ordres de ses clients aux marchés mais les traitent en interne. Les opérations de couverture se font donc en interne ce qui peut amener à des conflits d’intérêts avec les clients. Le market maker possède un “risk book” dans lequel il établit une stratégie pour couvrir ses risques. Il donne la position en volume sur chaque devise. En fonction de votre niveau de trading (grâce à votre historique et à vos résultats), et des volumes que vous traitez, le market maker peut choisir plusieurs options pour traiter votre transaction. En dessous d’un certain montant (autour de 50K), le market maker compense les ordres en internes sans les router vers le marché. Il sera alors votre contrepartie. Si vous gagnez, il perd. Les traders gagnants vont donc lui poser problème (source de pertes). De même, les scalpeurs ne seront pas les bienvenues du fait que le broker n’a pas le temps de se couvrir du fait de la faible durée de portée du trade par le client. Certains brokers malhonnêtes vont alors chercher à détériorer les conditions de trading du client pour le faire partir. Au dessus de 50K, c’est soit le fournisseur de liquidité, la banque, qui couvre les opérations en échange d’une commission, ou alors le market maker lui-même.

Les markets markers fonctionnent avec des spreads fixes. Ilse se rémunèrent uniquement sur le spread en écartant le spread offert par leur fournisseur de liquidité. Il n’y a aucune transparence des prix.

Les Market Makers sont probablement les types d’intermédiaires qui se sont le plus développés ces dernières années. Le spread fixe et les stops garantis y sont pour beaucoup. Les brokers proposent également de nombeux bonus de bienvenue pour attirer le client.

Quel type de Broker choisir (avantages et Inconvénients) :

ECN :

Avantages : transparence des prix ; carnet d’ordres visible ; possibilité de placer un ordre dans la fourchette de prix ; scalping autorisé ; anonymat lors de la passation d’ordre , spreads très compétitifs ; ne joue pas contre le client

Inconvénients : Spreads variables ; liquidité moins importante ; risque de slippage ; commissions sur volume , lenteur dans l’éxécution des ordres

Purs brokers :

Avantages : Liquidité importante ; carnet d’ordres visible, transparence des prix ; nombreux services offerts ; scalping autorisé ; Le broker ne joue jamais contre le client ; Spreads très compétitifs

Inconvénients : Spreads variables ; commissions sur volume, dépôt initial élevé à l’ouverture de compte

Market makers :

Avantages : Spreads fixes ; Pas de commission ; liquidité importante ; rapidité d’éxécution des ordres, bonus de bienvenue, pas de slippage

Inconvénients : Scalping interdit; cotation erronées; conflit d’intérêts (certains jouent contre le client)

 

Plus d’informations sur le forex:

Les différents types de Brokers sur le Forex
Noté cette article